Bilan IX Rencontre du MOLACNATs Asunción – Paraguay

Le samedi 7 mars la IX Rencontre du MOLACNATs s’est terminée. Les Enfants et Adolescents Travailleurs Latino-Américains et des Caraïbes organisés étaient réunis en Asunción – Paraguay pour discuter, prendre des décisions, choisir les nouveaux représentants et tracer un plan d’action pour les trois prochaines années. La cérémonie de clôture a été réalisée dans la gare de bus à Asunción. Il s’agit d’un lieu insolite, mais aussi très importante, parce qu’il est l’endroit où de nombreux enfants, adolescents et jeunes travaillent pour et devant des milliers de personnes qui, chaque jour, passent par la gare pour se rendre en ville ou ailleurs. L’événement a été organisé par les enfants et adolescents cireurs de la station, ainsi que par les éducateurs et les jeunes qui les soutiennent. Pendant cette réunion il a également eu le Forum International « ENFANCE ET TRAVAIL : deux nœuds en profonde transformation». Le Forum a été un succès de public et a été assisté par des personnalités politiques comme l’ambassadeur de l’Etat Plurinational de Bolivie au Paraguay et le député bolivien Javier Zavaleta. Parmi les sujets abordés lors de l’événement, il y avait aussi le processus amené par l’État bolivien dans l’écoute de la voix des enfants et adolescents, en particulier ceux qui travaillent. Ce processus a ensuit mené à l’approbation du Code Enfants et Adolescents (Loi 548). Les délégués du MOLACNATs ont reconnu l’importance de cet événement et la nécessité de défendre cette conquête. Ont également assisté au Forum : Mme. Rosa Maria Ortiz, membre de la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH), la députée nationale Karina Rodriguez, Dr. Alejandro Cusiánovich, Dr. Manfred Liebel et Dr. Giangi Schibotto qui ont partagé leurs pensées, leurs opinions et leurs propositions par rapport aux enfants et au travail. L’Organisation Internationale du Travail (OIT) était aussi invitée. Guillermo Dema, le spécialiste régional du travail des enfants et de l’emploi des jeunes, a participé au Forum de manière virtuelle, en vidéoconférence. Il a partagé avec le public la vision et les propositions de cette organisation, qui concernent l’éradication du travail des enfants. Ils se sont également confrontés avec le cas de Mme. Elia Tamayo, mère de José Luis Tamayo Thehuatle, enfant travailleur de13 ans tué par la police dans l’État de Guerrero au Mexique. La femme a participé au Forum et sa lutte pour obtenir justice pour son fils a été appuyée par le MOLACNATs. Pendant la réunion il a été décidé que le Paraguay sera le siège du Secrétariat Latino-américaine du MOLACNATs pour les trois prochaines années (2015-2018). A cette occasion, le mouvement « Ecuador Virtudes y Fortalezas » (ECUAVyFNATs) s’est officiellement incorporé à la Coordination de l’Amérique Latine. Plus d'informations dans le site du MOLACNATs 123